Historique

1998
1999
2000
2001
2002
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021

Le 14 juillet 1998

5 843 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Bienvenue dans les prémices du festival La Nuit De l’Erdre comme on le connaît en 2022 !

L’aventure débute à l’occasion des 50 ans du Comité des Fêtes de Nort-sur-Erdre. La volonté du Président de l’association, Michel Leclerc, est de fêter cet anniversaire dignement avec un concert, le soir du feu d’artifice du 14 juillet.

L’organisation se fait alors grâce à la motivation et l’entraide des bénévoles. Chacun se forme aux métiers au fur et à mesure de l’avancée du projet. 44 points de vente sont répartis dans le département et la communication de cette soirée se fait via fax.

Ce premier concert est une véritable réussite pour le Comité des Fêtes, le public est enthousiaste et venu de tout le département en grand nombre. Certain.e.s se sont même présenté.e.s en bateau aux abords du site, étonnant alors la sécurité et marquant la mémoire de l’association.

Programmation :
Mardi 14 juillet : Tri Yann

Le 14 juillet 1999

1 873 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Le succès de la première édition incite les membres du Comité des Fêtes à reconduire le projet. Ils choisissent alors de programmer Michel Fugain pour cette seconde édition. Il partage lors de sa venue des moments privilégiés avec les bénévoles lors d’une balade en bateau ou en s’invitant chez le président pour regarder le Tour de France.

L’organisation reste similaire à 1998, chacun se mobilise et apprend tout au long de la préparation. Au total, une centaine de bénévoles rend possible cette soirée. Des questions se posent tout de même, notamment en matière de gestion de billetterie ou d’estimation des besoins. L’édition se conclut donc sur un bilan mitigé, avec des pertes financières mais une équipe enthousiaste à l’idée de renouveler cette expérience l’année suivante.

Programmation :
Mercredi 14 juillet : Michel Fugain

Le 8 juillet 2000

2 751 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Pour la première fois, le concert organisé annuellement par le Comité des Fêtes ne se déroule pas le jour de la Fête Nationale. Seules la musique et l’artiste Axelle Red sont à la l’honneur ce soir-là pour une soirée unique.

Le public répond une nouvelle fois présent et de façon plus importante qu’en 1999. Cette précédente édition a toutefois laissé des traces au sein de l’organisation. La perte financière se ressent lors de cette 3e édition. Afin de garantir la pérennité du projet, L’UNACI (Union Nortaise des Artisans Commerçants Industriels) intervient en prêtant de l’argent au Comité. La Nuit De l’Erdre peut alors poursuivre son projet musical.

Une fois n’est pas coutume, Axelle Red profite elle aussi d’une balade en bateau le long de l’Erdre !

Programmation :
Samedi 8 juillet : Axelle Red

Le 7 juillet 2001

4 142 festivalier.e.s – 163 bénévoles – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

À l’occasion de sa 4e édition, en 2001, l’événement du Comité des Fêtes s’agrandit et invite trois artistes à se produire sur sa scène. Cette succession de concerts permet alors de nommer cette soirée de « festival ». La présence de plusieurs groupes et de ses équipes demande quelques aménagements en matière d’accueil. Des caravanes servant de loges sont alors installées dans le gymnase situé à proximité du site.

Cette même année les festivalier.e.s ne sont pas seulement séduit.e.s par l’ambiance provoquée par le concert de Matmatah, ils et elles découvrent un nouveau mode de paiement. L’organisation font le choix de procéder par l’intermédiaire de tickets, système très proche du cashless comme on le connaît aujourd’hui.

Programmation :
Samedi 7 juillet : Matmatah, EV, Alpha Jet

Le 6 juillet 2002

1 229 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Tout au long de la préparation, l’équipe organisatrice bénévole poursuit son travail et son apprentissage. Chacun agit selon ses compétences et selon l’évolution du monde du spectacle. Notons par exemple que les passages de câbles n’existent pas à ce moment-là, chaque tranchée est creusée à la main.

Cette 5e année séduit moins les festivalier.e.s, bien que présent.e.s ils et elles sont moins nombreux.ses à assister aux trois concerts. La question de la programmation se présente alors comme essentielle et prioritaire pour l’organisation. Il est primordial de faire venir des artistes de plus grande renommée sans pour autant en oublier les groupes locaux.

Programmation :
Samedi 6 juillet : Dolly, Armen’s, Daisy Box, T’smasoul

Le 10 juillet 2004

9 644 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Après une année sans festival en 2003, le festival revient pour une édition record. De réels efforts sont faits en terme de programmation avec la venue de Yannick Noah. Sa présence provoque un coup d’accélérateur non négligeable pour le festival qui porte pour la première fois le nom « La Nuit De l’Erdre ».

Certains aspects organisationnels connaissent eux aussi une évolution lors de cette 6e édition. La billetterie électronique fait son apparition, une commission de sécurité doit donner son accord avant le début des concerts et, les bénévoles sont reconnaissables grâce à leurs badges. Plus généralement, le Comité des Fêtes adopte une logique d’investissement en matériel qui pourra resservir lors des éditions prochaines.

Programmation :
Samedi 10 juillet : Yannick Noah, EV, L’Dawa, Leni, T’smasoul

Le 9 juillet 2005

6 657 festivalier.e.s – Plan d’eau de Nort-sur-Erdre

Le tournant pris en 2004 et la réussite de cette édition font comprendre à l’association le potentiel grandissant de La Nuit De l’Erdre. Sa formule avec cinq concerts séduit, tout comme son ambiance et sa dynamique associative. Cette 7e édition renforce naturellement la place du festival dans le paysage culturel de l’Ouest.

La notoriété de La Nuit De l’Erdre passe aussi par sa communication. Les années 2000 sont bien loin de l’ère des réseaux sociaux et tout ce que l’on connaît aujourd’hui. Alors pour attirer les 6 657 festivalier.e.s, les bénévoles parcourent le département pour y coller les affiches des artistes programmé.e.s et les informations du festival.

Programmation :
Samedi 9 juillet : Calogero, Liverpool, Klaktonclown, Tri Blaise Die, Artkose

Le 8 juillet 2006

4 428 festivalier.e.s – Parc du Port Mulon

La Nuit De l’Erdre déménage ! Fini le plan d’eau, le festival remonte l’Erdre pour s’installer sur les cinq hectares du parc du Port Mulon. Ce nouveau site offre de multiples possibilités d’aménagements et des évolutions prometteuses… Cette même année le festival accueille un nouveau président : Marc Jolys qui prend la suite de Michel Leclerc. Une scène hydraulique fait aussi son apparition sur le site, plus grande et plus impressionnante encore que la précédente.

Le partage et les rencontres sont une nouvelle fois au rendez-vous de cette 8e édition. La restauration des bénévoles et des artistes est servie et partagée sous un chapiteau de cirque permettant à chacun de se créer des souvenirs uniques. Le leader d’As de Trèfle graffe par exemple une table. Cette même année, Bénabar se joint au cocktail des bénévoles 15 minutes après son concert.

Programmation :
Samedi 8 Juillet : Bénabar, As de Trèfle, Les Petites Nacelles, Kréposuk

Le 7 juillet 2007

2 813 festivalier.e.s

2007 se présente comme une année difficile pour La Nuit De l’Erdre et ses membres. La dynamique associative présente depuis presque 10 ans tend à s’essouffler. La programmation bien que riche est faite tardivement et peine à remplir le site.

À la veille du festival, l’équipe organisatrice prend peur et imagine le pire. Le camion transportant la scène s’enlise sur le site du Port Mulon. Après de nombreux efforts et deux tracteurs venus en aide, la scène se déploie finalement comme prévu.

Cette 9e édition est marquée par des rencontres professionnelles précieuses pour l’avenir du festival. Smolestudio commence à collaborer avec l’organisation en créant la première affiche du festival. À la fin de l’édition, le président Marc Jolys fait la rencontre d’Olivier Tenailleau, programmateur, ce qui mènera à une collaboration dès l’année suivante.

Programmation :
Samedi 7 juillet : Siméo, Debout sur le Zinc, Aldebert, Merzhin, Riké, Marcel et son Orchestre

Le 5 juillet 2008

5 669 festivalier.e.s

Le 10e anniversaire de La Nuit De l’Erdre est l’occasion d’affirmer la place du festival dans le paysage culturel de la région grâce, notamment, à sa programmation. Olivier Tenailleau, rencontré l’année précédente, intègre ainsi l’équipe. Il va alors prévoir la venue d’artistes plaisant à un public plus jeune et plus large afin de séduire de nouveaux et nouvelles festivalier.e.s. Ces évolutions vont fonctionner et accroître la réussite de La Nuit De l’Erdre.

Suivant cette dynamique de développement et de diversification du public, le festival propose de nouveaux services. Une zone nuit s’installe pour la première fois sur le site du Port Mulon. Pour cette première version les services sont limités donnant accès à des toilettes et à des poubelles. Au-delà d’une expérience plus complète pour les festivaliers, le camping intègre parfaitement la démarche de prévention du festival contre l’alcool au volant principalement. Les campeurs sont ainsi nombreux à profiter de ce nouveau service.

Les artistes à l’affiche du festival laissent une nouvelle fois de nombreux souvenirs au public et aux bénévoles. Les Cowboy Fringants n’y font pas exception ; la violoniste du groupe marque particulièrement les mémoires en cassant son archet sur scène. Sur une note plus joyeuse, le groupe jouera au volley depuis les coulisses, par-dessus les barrières, avec le public situé sur le site du festival.

Programmation :
Samedi 5 juillet : Les Cowboys Frigants, The Rabeats, Tiken Jah Fakoly, Deportivo, L’Oeil dans le Retro

Le 4 juillet 2009

8 582 festivalier.e.s – 300 bénévoles

L’engouement des festivalier.e.s lors de cette 11e édition est fort et offre une fréquentation record pour le site du Port Mulon. La présence de Tryo attire et garantit un concert mémorable. Le groupe fait d’ailleurs référence à deux reprises à sa venue à Nort-sur-Erdre dans son album live « La Tête dans les Étoiles ».

Grande première pour l’organisation, le festival déploie sa zone nuit dans un second espace. Grâce à la mise à disposition d’un terrain par un agriculteur à La Noé Guy, les festivalier.e.s bénéficient alors d’un endroit plus grand pour installer leur tente. Le sujet des tris des déchets devient dès cette année-là un sujet primordial pour l’association.

Programmation :
Samedi 4 juillet : Tryo, Asian Dub Foundation, DJ Zebra, Guérilla Fresca, Leeroy

Le 3 juillet 2010

5 970 festivalier.e.s

La 12e édition arbore fièrement des couleurs qui deviendront l’identité même de La Nuit De l’Erdre. Cette première utilisation du rouge, noir et blanc marquent les esprits et forment l’ADN du festival encore aujourd’hui.

Sur scène, les anecdotes sont une nouvelle fois nombreuses, l’amplificateur du groupe nantais Pony Pony Run Run cesse de fonctionner pendant leur concert. Ils poursuivent malgré tout leur show sans retours sur scènes pour le grand plaisir des festivaliers. Shaka Ponk laisse, lors de sa venue, un grand nombre de T-shirts à leur effigie. Ils sont alors partagés entre les bénévoles qui arborent fièrement les couleurs du groupe mythique.

Programmation :
Samedi 3 Juillet : Shaka Ponk, Yodelice (en remplacement de Che Sudaka), Pony Pony Run Run, Groundation, Beat Assaillant, Les Voleurs de Swing

Le 1er et 2 juillet 2011

16 000 festivalier.e.s – 300 bénévoles

Grande première pour cette 13e édition, le festival se déroule non plus sur un jour mais sur deux. Naturellement, la fréquentation grandit, tout comme la programmation ainsi que les besoins techniques et organisationnels. C’est sous cette impulsion que La Nuit De l’Erdre embauche sa première salariée Laure Galmès. Un directeur technique, Dominique Briand, intègre aussi l’équipe du festival.

La programmation de cette édition accueille l’un après l’autre Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac. Ces deux artistes se retrouveront une seconde fois sur la scène du festival et cette fois-ci ensemble, en 2017. Les artistes locaux Mr Jack and the Dirty Swingers et Ayers sont aussi à l’honneur. Après avoir remporté la première édition du Trans’plin organisé par l’association Transat’ et La Nuit De l’Erdre à Trans-sur-Erdre, ils ont pu ouvrir, respectivement, les deux soirées de festival.

Programmation :
Vendredi 1er juillet : La Belle Bleue, John Butler Trio, Jean-Louis Aubert, Elmer Food Beat, Mr Jack and the Dirty Swingers
Samedi 2 juillet : Didascaly, Louis Bertignac, Zazie, Patrice, Beat Torrent, Ayers

Le 29 et 30 juin 2012

20 000 festivalier.e.s – 550 bénévoles – 150 artistes et technicien.ne.s

Si une année est à retenir pour le festival il s’agit bien de celle de 2012 ! La liste des nouveautés est longue : l’installation de l’équipe permanente dans un bureau mis à disposition par la ville de Nort-sur-Erdre, l’apparition du singe, devenu mascotte, sur l’affiche de l’édition, le tout porté par l’association La Nuit De l’Erdre et non plus le Comité des Fêtes.

Le tournant pris tout au long de la préparation de la 14e édition ne se fait pas qu’en interne, le public va lui aussi profiter de changements majeurs. Deux scènes sont installées dans le parc du Port Mulon, les concerts vont alors s’alterner toute la soirée sans jamais cesser pour le plus grand bonheur du public. L’association propose aussi pour la première fois un stand de prévention afin de lutter contre les pratiques à risque. Ce point devient très vite essentiel face à la fréquentation record de cette édition.

La promesse musicale a séduit de nombreux festivalier.e.s, preuve en est : 12 000 places se sont vendues en deux semaines. Pour l’anecdote, les membres de l’association ont préféré ne pas annoncer la programmation le 1er avril, comme prévu initialement, par crainte ne pas être pris au sérieux !

Au-delà de son concert, plus d’un bénévole est marqué par la venue de Manu Chao. Après avoir partagé une balade en bateau le long de l’Erdre avec certains membres de l’organisation, il rejoint les bénévoles le temps d’un repas le lendemain de son concert.

Programmation :
Vendredi 29 juin : Thomas Dutronc, Catherine Ringer, Izia, Skip The Use, The Wankin’Noodles, Cabadzi, Black Cherry Circus
Samedi 30 juin : Manu Chao La Ventura, Hubert-Félix Thiéfaine, Irma, C2C, Broussaï, T’Smasoul, Flagas’k

Le 5 et 6 juillet 2013

23 000 festivalier.e.s – 600 bénévoles – 150 artistes et technicien.ne.s

La 15e édition est synonyme d’ouverture à l’international avec ses têtes d’affiche Macklemore & Ryan Lewis. Cette programmation prometteuse bat de nouveaux records au niveau de la fréquentation avec 23 000 festivalier.e.s. Autre preuve de réussite, les billets pour la soirée du vendredi et les pass 2 jours se sont écoulés en trois mois.

Cette édition quasi complète est aussi l’occasion de renforcer les valeurs du festival, dont son engagement écologique. Dans cette dynamique, la brigade verte voit le jour. Elle a pour mission, dès sa création, le nettoyage du site et la sensibilisation du public au tri tout au long du festival.

Programmation :
Vendredi 5 juillet : Macklemore & Ryan Lewis, Aloe Blacc, Cali, Boulevard des Airs, Naïve New Beaters, Breakbot, The Maggie Whackers, Caviar Machine
Samedi 6 juillet : Mika, Olivia Ruiz, Wax Tailor, Hyphen Hyphen, Puggy, Da Flex, Aude Henneville, Khagely Trio, Les Passagers du Gawenn

Le 4 et 5 juillet 2014

28 000 festivalier.e.s – 650 bénévoles – 150 artistes et technicien.ne.s

La 16e édition marque les esprits, entre autres,  par sa météo pluvieuse… Mais cela n’a pas empêchés les quelques 28 000 festivalier.e.s de se retrouver autour des 15 artistes programmé.e.s. Chacun d’entre eux et chacune d’entre elles, offrent une nouvelle fois un spectacle unique et des moments forts et inédits. C’est le cas de – M – et Wintson McAnuff qui partagent, le temps d’une chanson, la scène du festival.

Cette même année, le Trans’plin a vu son nombre de candidatures accroître considérablement. Cet événement devenu une véritable étape vers La Nuit De l’Erdre déménage donc vers la salle de l’Auvinière à Joué-sur-Erdre.

Programmation :
Vendredi 4 juillet : The Hives, Fauve, Danakil, Bakermat, Disiz, Hollysiz, Tchavalé, H
Samedi 5 juillet : – M -, IAM, Winston McAnuff & Fixi, Cats On Trees, Cris Cab, Jabberwocky, Le Syndrôme du Chat, Caviar Machine

Le 3 et 4 juillet 2015

33 000 festivalier.e.s – 800 bénévoles – 150 artistes et technicien.ne.s

Au fil des années, l’association La Nuit De l’Erdre se structure et agrandit son équipe de salarié.e.s permanents. L’édition de 2015 en est le parfait exemple avec l’arrivée de Laura Jolys en tant qu’assistante de direction et Thomas Bracqbien au partenariat et mécénat.

Cette dynamique de développement se ressent aussi sur le site du festival où de nouveaux aménagements sont proposés. Les entrées et les scènes sont déplacées, offrant ainsi plus d’espace au public. Un nouveau partenariat voit le jour avec la SNCF et la ligne du Tram-Train Nantes/Nort-sur-Erdre. Des espaces inédits rejoignent l’offre de La Nuit De l’Erdre avec un village partenaire et un espace familles.

Toutes ces évolutions et la motivation de l’organisation payent puisque cette 17e édition se joue à guichets fermés !

Programmation :
Vendredi 3 juillet : Sting, Charlie Winston, Madeon, Rival Sons, Josef Salvat, Twin Atlantic, Gabriel Saglio & Les Vieilles Pies, Dominique Bellini
Samedi 4 juillet : Die Antwoord, Lilly Wood & The Prick, Chinese Man, Kaiser Chiefs, The Bloody Beetroots (SBCR DJset), Biga Ranx, Birth Of Joy, Alma Road

Le 1er et 2 juillet 2016

34 000 festivalier.e.s – 950 bénévoles – 220 artistes et technicien.ne.s

Chaque édition apporte son lot de nouveautés, la 18e édition n’y échappe pas. Au début de la préparation de celle-ci l’équipe permanente du festival a accueilli Gabriel Massei en tant que responsable communication. Dans cette continuité le festival s’enrichit d’une application mobile et d’un espace presse. Une nouvelle solution d’hébergement premium voit aussi le jour avec le camping municipal du Port-Mulon.

L’année 2016 se caractérise par un record de fréquentation avec 34 000 festivalier.e.s présents les deux jours du festival. La 18e édition s’annonçait d’ailleurs complète dès le mois de mai.

La vie associative évolue elle aussi, l’association La Nuit De l’Erdre et le Comité des Fêtes prennent possession d’un local situé sur la commune de Nort-sur-Erdre. Le matériel appartenant au festival se regroupe ainsi à un unique endroit. Une véritable dynamique entre les bénévoles se renforce grâce à ce point de rencontre.

Programmation :
Vendredi 1er juillet : The Cranberries, Frero Delavega, Birdy Nam Nam, L.E.J, The Temperance Movement, Scarecrow, Anaïs Low, The Cowboy Sixters
Samedi 2 juillet : The Chemical Brothers, Casseurs Flowters, Synapson, Naâman, Jain, Jeanne Added, Pone, Vendôme

Le 30 juin et 1er juillet 2017

32 000 festivalier.e.s – 1 100 bénévoles – 250 artistes et technicien.ne.s 

La 19e édition créée un tel engouement que la billetterie doit être mise en pause au mois de novembre. Par la suite, dès le mois d’avril, les pass 2 jours et la soirée du vendredi affichent complet.

Comme chaque année de nombreux changements interviennent sur le site du festival. Les festivalier.e.s découvrent en 2017, un nouvel espace de restauration près du château du Port Mulon offrant un plus large choix de repas.

La Nuit De l’Erdre a toujours été vectrice de rencontres à tout point de vue et les artistes n’y échappent pas ! Après la découverte de Dätcha Mandala par Les Insus lors de cette édition, ils l’invitent à venir faire leur première partie au Stade de France.

Programmation :
Vendredi 30 juin : Les Insus, Bigflo & Oli, AllttA (20syl & Mr. J. Medeiros), Last Train, Colours In The Street, Dätcha Mandala, El Royce, Creeping Devil Cactus
Samedi 1er juillet : The Prodigy, Two Door Cinema Club, Rodrigo Y Gabriela, Julian Perretta, Broken Back, Little Big, Ofenbach, Emane

Du 29 juin au 1er juillet 2018

45 000 festivalier.e.s – 1 400 bénévoles – 8 000 campeurs et campeuses

Un troisième jour de concerts pour ses 20 ans : voilà ce que s’offre l’association La Nuit De l’Erdre en 2018 !

La soirée du dimanche n’est pas la seule nouveauté bien au contraire. Le public découvre aussi Monkey, la solution de paiement dématérialisé du festival. La 20e édition est également l’occasion d’affirmer le lien étroit existant entre le festival et la cause des grands singes. Une première association Gorilla est soutenue financièrement lors de cette édition.

Ce 20e anniversaire se conclut sur un concert mémorable de Shaka Ponk et d’un gâteau présenté sur scène, le tout sous des éclairs et un orage menaçant pour le public et l’organisation.

En 2018, le Trans’plin évolue lui aussi, après 8 ans de présence dans les villes voisines, il devient Tremplin et s’installe à Nort-sur-Erdre dans la salle Cap Nort.

La vie associative du festival connaît elle aussi des évolutions. Les bureaux de l’équipe salariée rejoignent le local possédé par l’association. Les échanges avec les bénévoles grandissent alors et se renforcent. De nouveaux rituels hebdomadaires apparaissent comme le samedi matin où des bénévoles préparent les stands, la décoration et bien plus encore pour que tout soit prêt fin juin. Au-delà d’un simple local, ce lieu de vie renforce considérablement l’aventure humaine qui découle de La Nuit De l’Erdre.

Programmation :
Vendredi 29 Juin : Justice, The Hives, Asaf Avidan, Catherine Ringer, Ultra Vomit, Møme, Lyre le Temps, Gaume
Samedi 30 Juin : Orelsan, Alt-J, Chinese Man, Thérapie TAXI, Jahneration, Findlay, Nova Twins, Tramp Experience
Dimanche 1er Juillet : Shaka Ponk, Vianney, Bernard Lavilliers, Petit Biscuit, Triggerfinger, Steve ‘n’ Seagulls, Solar Project

Du 28 au 30 juin 2019

54 000 festivalier.e.s – 1 700 bénévoles – 7 000 campeurs et campeuses

Dès le début de sa préparation à la fin de l’été 2018 le festival s’agrandit. L’équipe permanente accueille Soizic Paul-Joubert en tant que chargée de billetterie. Sous cette même dynamique des nouveautés imposantes s’installent sur le site du festival.

Dès les entrées, des conteneurs immanquables se dressent aux couleurs de la 21e édition et accueillent les 54 000 festivalier.e.s sous un soleil de plomb. Les scènes prennent elles aussi de l’ampleur en devenant égales et voisines.

La Nuit De l’Erdre poursuit aussi son engagement auprès des grands singes en s’associant au Zoo de la Boissière du Doré et à ses programmes de conservation des espèces partout dans le monde.

Programmation :
Vendredi 28 Juin : Disclosure DJ set, Nekfeu, Roméo Elvis, Supertramp’s Roger Hodgson, Clara Luciani, Les Ogres de Brback, KO KO MO
Samedi 29 Juin : Bigflo & Oli, Eddy de Pretto, Editors, Dub Inc, Gaëtan Roussel, Minuit, Bon Entendeur, Vertical
Dimanche 30 Juin : Soprano, HF Thiéfaine, Boulevard des Airs, Deluxe, Inüit, Train To Roots, Louisett

Du 26 juin au 28 juin 2020

La préparation de la 22e édition est marquée par son arrêt brutal du fait de la situation sanitaire. Pourtant, cela s’annonçait grandiose la soirée du samedi était complète dès fin janvier soit un mois après son lancement, preuve de la popularité et de la richesse de la programmation. Un nom de cette dernière n’a d’ailleurs jamais été annoncé : le duo Vini Vici. Sa présence était bien prévue mais est devait secrète quelques mois encore.

2020 représente tout de même un véritable tournant pour l’image du festival avec la mise en couleur de la charte graphique et du singe. Le visuel est décliné en cinq couleurs jouant sur les multiples facettes de La Nuit De l’Erdre.

Face aux annonces gouvernementales et l’interdiction des festivals comme on les connaît au mois de juin, l’organisation est contrainte de reporter la 22e édition à 2021.

Programmation : 
Vendredi 26 juin : -M-, Rilès, Yungblud, Kungs, Polo & Pan, Videoclub, Dust Lovers
Samedi 27 juin : Angèle , Lomepal, Vini Vici, Lorenzo, Royal Republic, The Faim, Megative, Tremplin
Dimanche 28 juin : Gims, The Kooks, The Avener, Yannick Noah, Suzane, Muthoni Drummer Queen, Chernobilly Orkestr

Du 25 juin au 27 juin 2021

La préparation de cette édition particulière se fait dans le souhait de reporter au maximum l’édition prévue en 2020. La programmation reste très semblable hormis quelques artistes qui n’ont pas poursuivi leur tournée comme Kungs ou Lomepal. Ils sont alors remplacés par Selah Sue ou The Avener. La billetterie est elle aussi conservée afin de satisfaire un plus grand nombre, cela n’empêchant pas l’achat de nouveaux billets.

Les États Généraux des Festivals en février 2021 remettent en question cette préparation déjà incertaine. Le modèle des festivals des prochains mois sera le suivant : assis avec le port du masque obligatoire et l’interdiction de consommer au bar et à la restauration. Il s’agirait donc d’un festival bien loin des habitudes de La Nuit De l’Erdre. Après consultation des festivalier.e.s, des partenaires et membres de l’association il a été convenu d’annuler le festival afin de revenir en 2022 avec un projet plus fort portant les valeurs défendues depuis ces 22 éditions.

Ces deux années sont marquées par 15 mois de chômage partiel pour les salariés de l’association. Elles sont aussi l’occasion de développer de multiples projets en interne avec des salarié.e.s et bénévoles toujours mobilisé.e.s. De nombreux échanges se sont aussi faits entre homologues de la filière du spectacle et des festivals.

Programmation (non terminée) :
Vendredi 25 juin : Vianney, Rilès, Polo & Pan, Videoclub
Samedi 26 juin : Angèle, Selah Sue, Lorenzo, Royal Republic, Alvan
Dimanche 27 juin : Gims, The Kooks, The Avener, Yannick Noah, Suzane